IFCE : CTC du 18 février 2016

image_pdf

Le CTC de l’institut français du cheval et de l’équitation (IFCE) s’est tenu le 18 février 2016. La CFDT y était représentée par Thierry Duchaussoy, François Paul et Guy Trouvé.

RIALTO

Les représentants du personnel demandent un nouveau groupe de travail sur le RIALTO avant son examen en CTC.

Le directeur général accepte cette demande.

Charte d’éthique des contrôleurs sanitaires

Les représentants du personnel ont fait observer que tous les contrôleurs ont prêté serment devant le procureur de la République, ce qui rend cette proposition de charte inutile.

Devenir des sites

La situation des tous les sites est évoquée. Un point sur les cessions des 9 sites à la SOVAFIM sera présenté au CA du 9 mars.
Les représentants du personnel votent contre le schéma territorial tel que présenté pour s’opposer à des délocalisations qui ne sont pas de nature à assurer une présence satisfaisante du service public sur le territoire.

Devenir des personnels

Le directeur général indique qu’une centaine d’agents, en dehors des sites de Saumur ou du Pin, interviennent sur l’organisation de compétitions, activités de tourisme et spectacles, toutes activités qui ne sont pas retenues dans le COP. En conséquence, ces agents devront se repositionner sur d’autres missions.

Le directeur général informe que les textes nécessaires à la mise en œuvre des primes de restructuration ou PARRE (Prime d’Accompagnement de la Réorganisation Régionale de L’État ) ne sont pas encore disponibles.

Les représentants CFDT dénoncent ce délai qui pénalise les collègues qui ont effectué des mobilités depuis l’annonce des fermetures de sites.
Les représentants du personnel demandent au directeur général l’organisation un groupe de travail sur la situation des personnels qui devront soit évoluer dans leur mission soit être délocalisés.

Le directeur général propose de réunir ce groupe fin juin.

La CFDT estime que cette date est trop tardive.

 

À lire sur le même sujet :

Cour des comptes et IFCE, intervention de la CFDT au CTM du ministère de l’Agriculture, 18 février 2016.