Le SPAgri-CFDT en route pour une nouvelle mandature (2016-2020)

Imprimer

Le SPAgri-CFDT s’est réuni en congrès les 20 et 21 septembre 2016 dans les locaux de l’union régionale interprofessionnelle (URI)  CFDT d’Île-de-France dans le XIXe arrondissement de Paris.

Comme le prévoient les statuts, le Conseil Syndical et le bureau sortants ont dressé le bilan de la mandature 2012-2016.

Dans un contexte de réformes nombreuses et menées au pas de charge, le SPAgri-CFDT s’est attaché à renforcer la capacité d’expertise et d’action du syndicat avec la permanence et à assurer la formation des nouveaux élus, de sorte à améliorer la réactivité et la qualité des réponses aux adhérents et face à l’administration.

Ainsi, plusieurs grands dossiers ont été portés avec succès par le Spagri-CFDT, notamment :

— récupération des heures supplémentaires en administration centrale et en DRAAF ;

— mise en place du télétravail pour les agents du MAAF ;

— maintien du réseau national d’expertise de la DGAL ;

— recours au tribunal administratif pour faire respecter le droit syndical et éviter les licenciements abusifs.

En complément, le SPAgri s’est engagé avec l’UFFA dans la déclinaison au MAAF des grands accords « fonction publique »  :

— déprécarisation des contractuels : titularisation, CDIsation, amélioration des conditions d’emplois des contractuels… ;

— risques psychosociaux (RPS) : mise en œuvre des diagnostics RPS dans les directions du MAAF et obtention des moyens en temps et en formation des membres des CHSCT… ;

— protocole « parcours professionnels, carrières et rémunérations » (PPCR) : permettant à tous les agents de bénéficier de revalorisations indiciaires et à terme d’une amélioration du montant des retraites.

Le SPAgri s’est également attaché à accompagner dans leurs parcours professionnels les agents impactés par des restructurations dans les DRAAF, à l’IFCE, à l’Inao et à l’Anses.

À l’issue de l’approbation du rapport d’activités, un nouveau conseil syndical a été élu, au sein duquel le bureau exécutif sera en charge de mener à bien les orientations approuvées pour la mandature 2016-2020, notamment :

— renforcement de l’accompagnement des agents dans leurs parcours professionnels, quels que soient leur catégorie, leur statut et leur affectation ;

— poursuite de la formation des élus dans les instances nationales et locales ;

— préparation de la consultation générale des personnels de 2018 ;

— développement des services aux adhérents ;

— collaborations avec la FGA, l’UFFA et l’URI Île-de-France