PPCR catégorie C : une fiche pour y voir plus clair

image_pdf

La mise en œuvre du protocole PPCR (parcours professionnels, carrières et rémunérations) suscite beaucoup d’interrogations, d’inquiétude et parfois d’incompréhension.

Afin de répondre objectivement à ce questionnement légitime, la CFDT-Fonctions publiques (UFFA-CFDT) a publié une fiche très claire à l’attention des agents de catégorie C (*).

Étayée d’exemples précis, elle permettra à chacun de mesurer l’évolution de sa situation personnelle depuis l’étape initiale du transfert primes-points du 1er janvier 2016, notamment en comparant, pour une situation identique, l’avant PPCR et l’après PPCR.

Ce guide complète utilement notre article précédemment paru sur ce même sujet.

(*) Pour les agents de catégorie B, la fiche explicative se trouve ici.

 

ppcr_2017_agents_c-1

—————————————————————————————————————————————-

Nous contacter

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

 

5 Commentaires on "PPCR catégorie C : une fiche pour y voir plus clair"

  1. Dodé Philippe | 26 janvier 2017 à 13 h 00 min |

    Dans votre exemple de reclassement , vous prenez la cas d’ un agent avec un avancement favorable alors que la plupart des agents de catégorie C ont perdu 1 voir 2 échelons , avec la double peine de perdre également une partie de leur ancienneté .
    Ou est la justice dans cette évolution de carrière qui n’en est pas une ????

  2. Bonjour, notre site est public et référencé par les moteurs de recherche. C’est pourquoi l’adresse mail des visiteurs ayant laissé un commentaire est masquée.

    En outre, les commentaires qui font mention de données personnelles (grade, échelon, indice…) n’ont pas vocation a être publiés. Dans le souci de protéger votre vie privée, nous vous invitons, pour les questions d’ordre personnel, à utiliser exclusivement le formulaire de contact : « Vous voulez nous contacter ? » (en bas à gauche de la page).

    Votre question arrive alors directement sur la boite mail de la permanence du SPAgri et nous vous répondons directement dès que possible.

  3. pour les agents à l’échelle 6 en C3, les derniers échelons sont pénalisant pour les agents et leur font perdre des points celui qui est à l’indice 430 perd 6 points d’indice, avec l’ancien classement il aurait été à l’indice 436 net bien sûr.

  4. @chantoufi : il n’y a aucune perte indiciaire avec l’application de dispositif PPCR, quelles que soient les catégories, A, B et C.

    Vous prenez l’exemple d’un agent du dernier grade, au 8e échelon de l’ancienne échelle 6 (INM 436).

    Avec application du dispositif PPCR :

    – au 01/01/2017, la personne est reclassée dans la nouvelle grille refondue et rénovée, à l’échelon 9, INM 445, avec une ancienneté d’échelon conservée dans la limite des 3/4
    – au 01/01/2018, l’INM du 9e échelon passe à 450
    – ce même agent passera au plus tard en 2020 au 10e et dernier échelon (échelon créé au 01/01/2017), INM 473 ; compte-tenu de l’ancienneté détenue dans le 9 e échelon, il est plus que probable qu’il accède au 10e échelon avant 2020 (INM correspondant = 466 en 2018 et 2019)

    A compter du 01/01/2017, les agents appartenant aux échelons 6, 7 et 8 du dernier grade, sont tous reclassés dans les nouvelles grilles à un échelon supérieur avec gain indiciaire.

    Sans PPCR, l’agent arriverait au 9e et dernier échelon de son grade dont l’INM est de 462.
    Dès 2017, outre la création d’un échelon supplémentaire, les durées dans les échelons 7, 8 et 9 sont passées à 3 ans (4 ans auparavant) et les durées dans les échelons 5 et 6 sont passées à 2 ans (3 ans avant PPCR).

    N’hésitez pas à revenir vers nous si besoin.

  5. @Dodé Philippe

    Il est vrai que notre document ne fait pas apparaître tous les exemples de reclassements pour chaque échelon de chaque grade.

    Dans la majorité des cas, que ce soit pour les catégories A, B ou C, les personnels sont reclassés à un échelon inférieur mais sans pour autant subir une baisse indiciaire.
    De plus, l’intégration d’une partie des primes dans le traitement est une avancée non négligeable. En effet, cette mesure permettra de bénéficier d’une pension de retraite plus conséquente.

    Par ailleurs, sans la mise en place du dispositif PPCR, l’évolution indiciaire aurait été moins favorable donc une pension de retraite également moins conséquente.

    Si vous avez 1 ou 2 exemples concrets, nous vous proposons de nous les faire parvenir. Nous procèderons alors à une simulation de leur évolution de carrière avec et sans application PPCR.
    Vous pourrez alors constater que l’application PPCR est plus favorable.

Les commentaires ne sont plus possibles